Récemment, nous avons vu l’Amazonie puis l’Australie brûler, la fonte des glaces s‘accélérer … mettant en danger la faune et les populations qui peuplent ces régions. Chaque année depuis deux ans, les températures battent des records à cause du dérèglement climatique. La pollution des océans et la dépérission de la grande barrière de corail continuent sans que quiconque n’agisse.

À chaque fois que la Terre tire la sonnette d’alarme, nous écoutons et nous oublions. Les actions concrètes que nos dirigeants nous promettent restent des paroles. Les grandes entreprises font des plans de communication pour montrer leur engagement écologique, mais ne changent pas leur mode de production. 

J’ai écrit “Au Revoir” dans un moment où j’ai perdu espoir et où je me suis imaginée un futur apocalyptique où il ne resterait plus ou rien et où le système actuel n’aurait plus grand sens. 

Pourtant, j’ai le sentiment que nous sommes nombreux à vouloir du changement. Nous pouvons encore sauver ce qu’il nous reste et tenter de limiter les dégâts causés par les générations précédentes. Cela passe par un engagement citoyen et responsable. Aussi, je voulais contribuer à mon échelle en me rapprochant de Greenpeace et en soutenant l’une de leur cause avec cette chanson.

Un monde meilleur est possible mais il requiert l’investissement de chacun d’entre nous. 

Léa Murphie

Vous aussi, agissez de votre côté, en signant notre pétition pour la protection des océans. Ils en ont bien besoin !

Laisser un commentaire